IA : Kardham Digital lance KD Forecast, un outil d’anticipation des venues sur les lieux de travail

Kardham Digital lance KD Forecast, un algorithme basé sur l’IA et le machine learning capable de prédire, 30 jours à l’avance et avec plus de 90% de précision, l’occupation d’un immeuble tertiaire. Les exploitants d’espaces professionnels pourront s’appuyer sur cet outil pour offrir aux utilisateurs une expérience facilitée de leurs espaces de travail, tout en optimisant la gestion desdits espaces dans un contexte de rationalisation des coûts immobiliers et de réduction de leur empreinte carbone.

 

Un changement de paradigme : passer de l’analyse de m² à celle de flux

 

D’une organisation du travail en bureau affecté où chaque personne susceptible de venir dans un espace de travail avait sa place en permanence, le télétravail et le flex-office, deux caractéristiques des années post-Covid, ont fait basculer les entreprises dans un nouveau défi : celui de devoir gérer une organisation où le flux de personnes qui fréquentent ces espaces varie chaque jour. Et dans un nouveau paradigme : que l’on parle de consommation énergétique ou d’empreinte carbone, les métriques intrinsèques d’un immeuble tertiaire étant relativement constants aux heures ouvrables, l’occupation par flux fait passer l’unité de compte de ce même immeuble de ses « capacités » à son « utilisation ». Ce qui caractérise désormais le bâtiment devient plus que jamais ses utilisateurs, leur venue, leur usage.

 

Prédire l’occupation : un élément central des stratégies d’optimisation

 

La mise en lumière du nombre et de l’activité des personnes présentes sur site comme principales variables qui caractérisent le bâtiment est un enseignement précieux : pour pouvoir optimiser les m2 et les consommations énergétiques de leurs espaces de travail, les entreprises devront en avoir une analyse fine de leur occupation. C’est justement ce que propose KD Forecast. Au-delà de l’utilisation des données relatives aux surfaces, plans, capacitaires, ou encore aux données de Gestion Technique du Bâtiment (GTB), KD Forecast s’appuie sur des dizaines de milliers de données de fréquentation des bâtiments et sur plus de 30 paramètres périphériques pour anticiper, avec la plus grande précision et projection dans le temps possible, le nombre d’utilisateurs qui occuperont ces espaces. Parmi ces données :

  • Des données de fréquentation : occupation des postes de travail, des espaces collaboratifs, nombre de personnes par zones, etc.
  • Des données d’accès : de nombreux immeubles tertiaires sont équipés de dispositifs de contrôle d’accès permettant d’avoir une donnée fiable de présence.
  • Des données RH, IT, FM, coeur du système des données relatives aux utilisateurs : référentiel RH, space planning, accès O365, etc.
  • Des données de réservation : salles de réunion, intentions de venue, restauration, etc.

A noter qu’aucune donnée personnelle n’est utilisée dans KD Forecast.

 

KD Forecast est le résultat de plus d’une année de recherche du Département R&D Data de Kardham Digital. Grâce à la méthode de Gradient Boosting, l’outil superforme de 60% les calculs basés sur la simple observation du passé (méthode des séries temporelles) pour atteindre une précision des prédictions supérieure à 90% en moyenne.

Sa modélisation mathématique s’est faite à la croisée de nombreux enjeux en matière :

  • D’identification des données à exploiter : la possibilité de les définir, de les recueillir/les produire, de les traiter, etc.
  • De choix des actions à mener sur les données : définition de la rationalisation des données entre elles, des traitements applicables, de la création de valeur dans les interactions, etc.
  • D’usage des données retraitées : définition du choix des tableaux de bord d’aide à la décision, des dispositifs d’information contextuels, de la profondeur temporelle à l’anticipation, de l’asservissement des automatismes du bâtiment à la réalité des usages, etc.

 

Outre une meilleure optimisation économique et environnementale des espaces de travail, KD Forecast offre d’autres avantages pour les gestionnaires des espaces de travail : une adaptation de leur site au trafic attendu tant au niveau des services que des espaces mis à disposition, une anticipation des périodes à potentielle sous/sur-occupation pour mieux piloter les venues quand c’est nécessaire, une prise en compte de l’évolution du site quand la société grandit ou se réorganise, etc. Pour les utilisateurs, KD Forecast s’annonce comme un outil permettant une expérience plus fluide et simplifiée des espaces de travail, par exemple celle de s’affranchir d’une déclaration de venue quotidienne peu motivante et intuitive.

 

« Tous ces sujets autour de l’IA comme innovation permettant un meilleur pilotage du bâtiment pour en optimiser sa consommation énergétique et/ou en rationaliser son fonctionnement ne sont absolument pas nouveaux, ils existent depuis plus de 10 ans (bien qu’encore peu déployés). Ce qui est nouveau c’est de savoir quel est le vrai effet de levier dont on dispose aujourd’hui si on veut aller encore plus loin dans l’optimisation de ces bâtiments. Pour cela, il faut regarder à quoi ils servent : pour nous, le bâtiment est un centre de services, telle est sa finalité. Pour l’optimiser, ces utilisateurs doivent être le point de départ de la réflexion et du développement de toute innovation. L’effet de levier le plus important en matière de rationalisation des m² et de réduction de l’empreinte carbone d’un site consiste en l’occupation de ce site. C’est ce que nous avons voulu faire avec KD Forecast : considérer que l’individu doit désormais être le pivot des données bâtimentaires », Jérôme Hérard, Directeur Digital Workplace Solutions de Kardham Digital

 

« Le lancement de KD Forecast est un nouvel élément de preuve qui atteste de nos convictions : que le digital est un terrain d’innovation clé pour faire progresser la filière vers plus de performance, qu’elle soit économique, environnementale ou sociétale. Notre vision : rendre le bâtiment de plus en plus autonome sans intervention de l’humain dans la gestion de son quotidien tout en sublimant l’expérience utilisateur. Pour atteindre cet objectif, le système d’information du bâtiment doit être en mesure de prévoir ce qui va s’y passer afin de mieux anticiper les services à apporter à l’occupant. Aujourd’hui, tout change très vite dans notre filière : les exploitants d’espaces professionnels, les utilisateurs, les métiers, les modes de travail, les usages. Autant de besoins et d’intérêts que le digital permet de faire converger. C’est ce qui a présidé à la création de Kardham Digital il y a maintenant plus de quatre ans et le point de départ de chacune des réalisations que notre équipe de 80 techniciens et ingénieurs conçoit pour nos clients », Pascal Zératès, Directeur Général de Kardham Digital